Découvrez toutes les actualités de Recup4pointspermis via notre page d’actualités

Stages agréés par les préfectures

près de chez vous

Les différents types de stages

Différents types de stages de récupération de points

Vous devez participer à un stage de récupération de points ? Il existe plusieurs types de stages de sensibilisation à la sécurité routière selon votre situation : stage volontaire, stage obligatoire (dans le cadre du permis probatoire), stage en alternative aux poursuites judiciaires, stage en peine complémentaire, peine de substitution, et composition pénale. On vous explique tout.

Récupérer des points sur son permis grâce à un stage

Dans de nombreux cas, c’est la perte de points sur votre permis de conduire qui entraîne votre inscription à un stage. Vous pouvez anticiper le retrait de points relatif à une suspension de votre permis de conduire en récupérant jusqu’à 4 points par an. Si vous êtes conducteur novice, le stage peut être obligatoire dans certains cas..

Stage de récupération de points obligatoire

Le “Stage Permis Probatoire” est destiné aux conducteurs ne disposant que de 6 points pendant 3 ans ou 2 ans s’ils ont suivi la conduite accompagnée). Durant cette période, lorsque vous commettez une infraction au code de la route, entraînant un retrait d’au moins 3 points sur votre permis de conduire, vous devez obligatoirement vous inscrire à un stage de récupération de points auprès d’un centre agréé.
Ce peut être le cas lorsque vous conduisez en état d’ivresse, sous l’emprise de stupéfiants ou au-dessus de la vitesse maximale autorisée (dépassement entre 30 et 39 km/h).

Suite à l’infraction, vous recevrez un courrier 48 N avec accusé de réception. Vous aurez
alors 4 mois pour réaliser le stage de sensibilisation à la sécurité routière. A défaut, vous
vous exposerez à une amende de 135 € et à une suspension de votre permis de
conduire jusqu’à 3 ans.

Stage de récupération de points volontaire

A partir du moment où il vous reste 1 point sur votre permis de conduire et que vous ne disposez plus de l’intégralité de votre solde, vous pouvez vous inscrire une fois par an à un stage qui vous permettra de récupérer jusqu’à 4 points.
Attention, si votre solde de points est nul et que l’état de votre dossier est invalide, il est trop tard pour vous inscrire. Votre permis de conduire est alors invalidé. Selon les éléments constitutifs de votre dossier, il est parfois possible d’engager un recours pour revalider votre permis de conduire. Nous proposons une étude personnalisée afin d’évaluer si votre dossier est éligible ou pas à une revalidation de votre permis de conduire.

Suivre un stage imposé par la justice

Le tribunal de police ou le tribunal correctionnel peuvent vous obliger à suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Sanctions complémentaires ou peines alternatives, ces sessions ne vous permettront pas de récupérer des points.

Le stage de sensibilisation comme peine complémentaire

Définies par l’article 131-35-1 du code pénal, les modalités du stage de sécurité routière imposé par la justice viennent compléter un retrait de points, une amende et éventuellement une suspension de permis de conduire. Généralement, le juge prononce cette sanction en cas de récidive.
Vous disposez de 6 mois après la condamnation pour effectuer le stage

Une alternative à la poursuite judiciaire ou à la composition pénale

Le procureur de la république du lieu de l’infraction ou les forces de l’ordre peuvent proposer au conducteur infractionniste un stage de sensibilisation à la sécurité routière comme une alternative aux poursuites judiciaires et administratives en remplacement de la suspension du permis de conduire, de l’amende, voire même de la perte de points. En cas de récidive, aucune alternative ne sera proposée.

Contactez-nous pour en savoir plus